Théâtre de l'Octogone

Lausanne et le théâtre

Les Lausannois n’en sont pas tous conscients, alors que maints étrangers le découvrent souvent avec stupéfaction: notre ville peut s’enorgueillir, actuellement, d’une offre en matière de théâtre d’une densité exceptionnelle par rapport au nombre de ses habitants, qui englobe à la fois l’institution établie (le théâtre de Vidy, dirigé par René Gonzalez assisté de René Zahnd, et le théâtre Kléber-Méleau, fondé et toujours piloté par Philippe Mentha) et toute une nébuleuse mouvante de compagnies indépendantes essaimant en divers lieux, du théâtre de l’Arsenic (plutôt voué à la recherche expérimentale, dirigé par Sandrine Kuster) aux salles du 2.21 et du Pulloff (création contemporaine privilégiant les petites formes), en passant par le théâtre Boulimie (cabaret satirique fondé et dirigé par Lova Golovtchiner) et la Grange de Dorigny (création contemporaine ou accueils plus classiques) ainsi que le Petit Théâtre (réservé au jeune public et dirigé par Sophie Gardaz), notamment.


@MyLausanne