Lac Léman - © LT/mano

Lausanne et le Lac Léman

Le lac Léman, le plus grand d’Europe occidentale, représente un immense atout pour la région lausannoise et ses visiteurs. Détente, sports aquatiques, gastronomie, régates et croisières permettent de profiter de ce croissant d’eau douce été comme hiver.

Nombre d’artistes et de personnalités se sont laissés inspirer par ce paysage romantique, certains s’y sont même installés définitivement. Une immense étendue d’eau qui change de couleur au gré des heures, le ciel se confondant parfois avec ses eaux. Entouré, d’un côté, par les vignobles en terrasses de Lavaux et de La Côte et, de l’autre, par les Alpes majestueuses qui le dominent de leur manteau de neige éternelle, le lac Léman (parfois aussi appelé lac de Genève à l’étranger) n’en finit pas d’envoûter ses riverains, qu’ils habitent côté français ou suisse (la frontière passe au milieu du lac), ainsi que les touristes de passage.

Près de 20’000 embarcations allant du pédalo au yacht de luxe naviguent sur le lac, que ce soit pour la pêche, le plaisir, et les déplacements. Grâce à son offre riche et variée de croisières, la Compagnie Générale de Navigation (CGN), qui représente la plus grande flotte Belle Epoque du monde avec ses 8 unités à roues à aubes, navigue toute l’année entre la Suisse et la France. De nombreux ports embarquent ou débarquent plus de 2 millions de passagers par an utilisant le bateau pour découvrir les rives du lac et ses sites incontournables ou pour se rendre à leur travail. On peut aussi déguster à bord de ces vaisseaux lacustres un repas gastronomique préparé par les meilleurs chefs ou une fondue en toute convivialité. Depuis 2014, la CGN propose des forfaits avantageux pour chaque type de famille: avec un enfant ou plus, avec un parent  ou un grand-parent.

D’autres embarcations permettent d’apprécier le lac Léman. Hormis la navigation de plaisance, les bateaux électrosolaires Les Aquarels du Léman organisent des balades près des berges du lac pour observer la faune et la flore en toute quiétude. Des sorties sont organisées depuis Morges sur «La Liberté», une réplique d’une galère du XVIIe siècle construite en 5 ans et mise à l’eau pour la première fois en 2002. Il est aussi possible de naviguer à l’ancienne sur des barques restaurées dont la plus célèbre se nomme «La Vaudoise» et se situe à Ouchy.

Lorsque les beaux jours arrivent, le bord du lac Léman s’anime entre promeneurs et amateurs de roulettes (patins, planche, trottinette) qui se partagent les quais fleuris d’Ouchy. Le lac propose une foule d’activités pour se jeter à l’eau. Hormis les loueurs de pédalos, kayaks, bateaux à rames et à moteur, plusieurs clubs de nautisme proposent des initiations au ski nautique, au wakeboard, à l’aviron, au Stand up paddle à la planche à voile ou à la voile.
 
Tout au long de l’année, de nombreuses régates se disputent à divers endroits du lac, dont certaines attirent le gratin de la voile mondiale. Le Bol d’Or est la plus importante compétition de voile au monde sur plan d’eau fermé. Chaque année, au mois de juin, des centaines de voiliers, certains barrés par des pointures de la voile, tentent de s’imposer dans cet aller-retour entre les deux extrémités du lac. Les «5 jours du Léman», au mois d’août, représentent la plus longue course d’endurance d’Europe sur lacs. La Translémanique en solitaire a lieu trois semaines plus tard. C’est également sur le lac Léman qu’est organisée chaque année la plus longue course d’aviron au monde (160 km en une seul étape), organisée par la Société Nautique de Genève. Le tour du lac peut aussi s’effectuer à vélo lors du Cyclotour du Léman (180 km) où l’objectif n’est pas la performance, mais le plaisir.

Pour ceux qui préfèrent se prélasser au soleil, l’agglomération lausannoise compte une cinquantaine de plages plus ou moins aménagées. Dès l’annonce des beaux jours, couples, familles, solitaires et bandes d’adolescents se partagent ces étendues de pelouse et de sable jusque tard dans la soirée, certains lieux permettant même de préparer un barbecue. En été, plusieurs buvettes s’installent aux abords des rives, servant une restauration rapide. De nombreux restaurants ouvrent leurs terrasses pour offrir filets de perche ou de féra, brochet et omble chevalier fraîchement pêchés, le lac Léman abritant une trentaine d’espèces de poissons.

Partagez cette page

Social Hub @MyLausanne