Ça twiste à Popenguine

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 20.08.2022 au 21.08.2022
Tarif
A partir de
10 chf
En présence du cinéasteChronique africaine des années 1960 à Popenguine au Sénégal où deux bandes rivales, les Kings et les Inséparables, rêvent d’évasion. Ils écoutent de la musique et découpent les photos de leurs idoles dans le magazine Salut les copains, sous le regard des notables du village, de l'imam, du curé et de l'instituteur français. Ce récit doux-amer du passage à l'âge adulte dépeint l'influence des cultures américaine et française sur la jeunesse sénégalaise. Le réalisateur montre avec légèreté et humour ce mélange de cultures en se concentrant sur une lutte entre deux cliques d'adolescents. Il pointe également l'influence du colonialisme français avec le personnage de l’instituteur, interprété par l’acteur Jean François Balmer, qui est chargé d’enseigner aux enfants la langue et la littérature françaises.
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 20.08.2022
Ouvert
Fermé
Dimanche
21:00 - 22:47
Le 21.08.2022
Ouvert
Fermé
Lundi
15:00 - 16:47

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Moussa Sène Absa. Avec Ismaël Thiam, Ousmane Bo, Jean-François Balmer.En présence du cinéasteChronique africaine des années 1960 à Popenguine au Sénégal où deux bandes rivales, les Kings et les Inséparables, rêvent d’évasion. Ils écoutent de la musique et découpent les photos de leurs idoles dans le magazine Salut les copains, sous le regard des notables du village, de l'imam, du curé et de l'instituteur français. Ce récit doux-amer du passage à l'âge adulte dépeint l'influence des cultures américaine et française sur la jeunesse sénégalaise. Le réalisateur montre avec légèreté et humour ce mélange de cultures en se concentrant sur une lutte entre deux cliques d'adolescents. Il pointe également l'influence du colonialisme français avec le personnage de l’instituteur, interprété par l’acteur Jean François Balmer, qui est chargé d’enseigner aux enfants la langue et la littérature françaises.Sénégal · 1993 · 87' · s-t angl. - format: DC@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne