Coronavirus: situation à Lausanne

Plus d'info
Du 13 Mar 2020 au 01 Nov 2020

Chicago Calling

La Collection de l’Art Brut accueille l’exposition Chicago Calling, après sa présentation en 2019 à lntuit, The center for Intuitive and Outsider Art, à Chicago, à la Halle Saint-Pierre, à Paris, et au Kunsthaus de Kaufbeuren, en Allemagne.
Visite virtuelle de l'exposition

La Collection de l’Art Brut accueille l’exposition Chicago Calling, après sa présentation en 2019 à lntuit, The center for Intuitive and Outsider Art, à Chicago, à la Halle Saint-Pierre, à Paris, et au Kunsthaus de Kaufbeuren, en Allemagne.
De toutes les grandes villes d’Amérique, Chicago est celle qui a le plus fait preuve d’indépendance artistique. Dès les années 1940, alors que la scène new-yorkaise se tourne vers expressionnisme abstrait, les milieux artistiques de Chicago s’orientent non seulement vers l'expressionnisme allemand et le surréalisme, mais aussi vers l’art primitif et l’Art Brut. Leur intérêt pour ce dernier se nourrit notamment de la lecture des écrits du psychiatre allemand Hans Prinzhorn et de l’artiste français Jean Dubuffet, à l’origine du concept d’Art Brut.
En 1951, à l’occasion de la première rétrospective de son œuvre à Chicago, Dubuffet prononce sa célèbre conférence Anticultural Positions à l’Arts Club, suscitant beaucoup d’enthousiasme auprès d’artistes, de collectionneurs et d’amateurs avertis. Durant cette même année, il confie à son ami le peintre Alfonso Ossorio, qui réside à East Hampton, près de New York, sa collection d’œuvres d’Art Brut. Entreposée et présentée dans sa vaste demeure durant 10 ans, elle sera vue par des personnes influentes du milieu de l’art à New York, dont les peintres Jackson Pollock, Willem de Kooning, Robert Motherwell et Clyfford Still.
Dans les années 1960, un groupe d’artistes connu sous le nom d’« Imagistes de Chicago», parmi lesquels Roger Brown, Jim Nutt et Gladys Nilsson, commence à collectionner des œuvres situées en dehors du champ officiel de l’art. L’Art Brut et l’Outsider Art vont dès lors s’imposer rapidement aux collectionneurs, marchands et conservateurs de Chicago, favorisant la fondation, en 1991, de lntuit, un centre consacré à l’Outsider Art et à l’Art Brut aux États-Unis.
En Europe, la Collection de l’Art Brut, inaugurée en 1976, et héritière de la collection historique de Dubuffet, est la première institution muséale publique à présenter des œuvres d’Art Brut. Et, à partir de 1987, elle expose régulièrement un important corpus d’œuvres de Henry Darger, auteur originaire de Chicago, dont elle possède des pièces grâce à une donation exceptionnelle de la veuve de Nathan Lerner. Ce photographe qui était le logeur de Darger a, avec l’aide de son épouse Kiyoko Lerner, permis la sauvegarde de cette production magistrale.
Chicago Calling nous offre donc l'opportunité de découvrir ou redécouvrir cet auteur qui figure parmi les plus célèbres représentants de l’Art Brut aux États-Unis, aux côtés de cinq autres créateurs autodidactes également natifs de Chicago : Lee Godie, Mr. Imagination, Pauline Simon, Wesley Willis et Joseph E. Yoakum. Leurs œuvres proviennent d’Intuit et de collections privées et publiques américaines mais aussi, pour ce qui concerne Darger, du fonds de la Collection de l’Art Brut.
La présentation à la Collection de l'Art Brut regroupe des œuvres sélectionnées par Sarah Lombardi, issues de l'exposition conçue par les commissaires Kenneth C. Burkhart et Lisa Stone, et organisée par Intuit, The Center for Intuitive and Outsider Art.
Chicago Calling est organisée par Intuit, The Center for Intuitive and Outsider Art et soutenu par The Terra Foundation for American Art.

Adresse

11, av. des Bergières
1004 Lausanne

Contact

+41213152570

EmailPlus d'infoMore informationSite internet

Horaires

Du 13 Mar 2020 au 01 Nov 2020

Infos pratiques

Accès
Bus n° 2, 3, 21 > arrêt Beaulieu-Jomini
FERMETURE les 25 décembre & 1er janvier
Les 24 et 31 décembre fermeture à 17h00

Événements à venir