De Palma

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 16.09.2022 au 18.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Face caméra, Brian De Palma revient avec beaucoup d'auto-dérision sur plus d'un demi-siècle de sa carrière, sans oublier de relater le choc matriciel provoqué par la projection de Vertigo d'Alfred Hitchcock. A la faveur d'extraits et d'anecdotes passionnants, le cinéaste se raconte et livre une magistrale leçon de cinéma. «Celui qui se définit comme un solitaire semble avoir été l'unique responsable de sa carrière et de ses réalisations, ainsi que de ses erreurs. Il démontre combien il a sans cesse pris des risques sans jamais vendre son âme, n'acceptant que des concessions lui permettant de retomber sur ses pattes. Alternant petites et grosses productions, sa filmographie est une succession de bras de fer et d'esquives face à un système qui faillit plusieurs fois l'achever» (Marcos Uzal, Libération, 2018).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 16.09.2022
Ouvert
Fermé
Samedi
18:30 - 20:20
Le 18.10.2022
Ouvert
Fermé
Mercredi
21:00 - 22:50

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Noah Baumbach, Jake Paltrow.Face caméra, Brian De Palma revient avec beaucoup d'auto-dérision sur plus d'un demi-siècle de sa carrière, sans oublier de relater le choc matriciel provoqué par la projection de Vertigo d'Alfred Hitchcock. A la faveur d'extraits et d'anecdotes passionnants, le cinéaste se raconte et livre une magistrale leçon de cinéma. «Celui qui se définit comme un solitaire semble avoir été l'unique responsable de sa carrière et de ses réalisations, ainsi que de ses erreurs. Il démontre combien il a sans cesse pris des risques sans jamais vendre son âme, n'acceptant que des concessions lui permettant de retomber sur ses pattes. Alternant petites et grosses productions, sa filmographie est une succession de bras de fer et d'esquives face à un système qui faillit plusieurs fois l'achever» (Marcos Uzal, Libération, 2018).USA · 2015 · 110' · v.o. s-t fr. - format: DC@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne