Der achti Schwyzer

Où ?
Cinémathèque suisse
Quand
Le 23.04.2024
Tarif
A partir de
10 CHF
Copie restaurée numériqueRéalisé par le directeur du Schauspielhaus à Zurich, Oskar Walterlin, Der achti Schwyzer tire son origine d’une vitrine de l’Exposition nationale de 1939 à Zurich qui insistait sur le fait qu’un Suisse sur huit épousait une étrangère. Elaboré à partir de ce constat, le scénario croise le destin d’une série de personnages qui ont en commun d’aimer un ou une étrangère, mais qui en sont tenus éloignés par leur famille ou la société. Cette fiction se termine sur une rencontre qui permet la réconciliation générale et qui voit les héros fonder leur union dans l’amour partagé de ce beau pays. Destiné à battre en brèche la xénophobie latente, le film a été perçu par la censure comme insistant trop sur le refus des étrangères et étrangers par des Suisses. La réconciliation finale, censée lutter contre ce refus des autres, est apparue comme brève et peu convaincante.

Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse
Casino de Montbenon
1002 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 23.04.2024
Ouvert
Fermé
Mardi
18:30 - 20:21

Montbenon - prix plein

10 CHF

Montbenon - prix réduit

8 CHF

Capitole - prix plein

15 CHF

Capitole - prix réduit

12 CHF

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus

De Oskar Wälterlin. Avec Johannes Steiner, Max Knapp, Max Werner Lenz.Copie restaurée numériqueRéalisé par le directeur du Schauspielhaus à Zurich, Oskar Walterlin, Der achti Schwyzer tire son origine d’une vitrine de l’Exposition nationale de 1939 à Zurich qui insistait sur le fait qu’un Suisse sur huit épousait une étrangère. Elaboré à partir de ce constat, le scénario croise le destin d’une série de personnages qui ont en commun d’aimer un ou une étrangère, mais qui en sont tenus éloignés par leur famille ou la société. Cette fiction se termine sur une rencontre qui permet la réconciliation générale et qui voit les héros fonder leur union dans l’amour partagé de ce beau pays. Destiné à battre en brèche la xénophobie latente, le film a été perçu par la censure comme insistant trop sur le refus des étrangères et étrangers par des Suisses. La réconciliation finale, censée lutter contre ce refus des autres, est apparue comme brève et peu convaincante.Suisse · 1940 · 111' · v.o. s-t fr. - format: DC@CAP 2 – Capitole, Salle Lucienne Schnegg ( CAP 2 ) - prix indicatif: 10.-

Événements à venir