Get to Know Your Rabbit

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 06.09.2022 au 13.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Version originale sans sous-titresJeune cadre au sein d'une grande entreprise, Donald Beeman plaque tout pour devenir magicien. Un jour, il croise son ancien patron qui le convainc de lancer une société dédiée au divertissement de masse... Première expérience douloureuse avec un grand studio, la Warner, qui le prive du montage final, cette satire fait figure de curiosité dans l'œuvre du cinéaste. «La fugue professionnelle, et donc sociale, tentée par Donald Beeman, semble découler d'un désir de vivre enfin son rêve, de se plonger dans une fiction à la fois inattendue et idéale (...). Un personnage qui génère lui-même sa fiction et un regard ironique porté sur cet égarement au pays des apparences: voilà bien un socle thématique qui pouvait convenir parfaitement à De Palma» (Edouard Sivière, Zoom arrière – Les films de Brian De Palma, 2019).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 06.09.2022
Ouvert
Fermé
Mercredi
21:00 - 22:32
Le 13.10.2022
Ouvert
Fermé
Vendredi
18:30 - 20:02

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Brian De Palma. Avec Tom Smothers, John Astin, Katharine Ross.Version originale sans sous-titresJeune cadre au sein d'une grande entreprise, Donald Beeman plaque tout pour devenir magicien. Un jour, il croise son ancien patron qui le convainc de lancer une société dédiée au divertissement de masse... Première expérience douloureuse avec un grand studio, la Warner, qui le prive du montage final, cette satire fait figure de curiosité dans l'œuvre du cinéaste. «La fugue professionnelle, et donc sociale, tentée par Donald Beeman, semble découler d'un désir de vivre enfin son rêve, de se plonger dans une fiction à la fois inattendue et idéale (...). Un personnage qui génère lui-même sa fiction et un regard ironique porté sur cet égarement au pays des apparences: voilà bien un socle thématique qui pouvait convenir parfaitement à De Palma» (Edouard Sivière, Zoom arrière – Les films de Brian De Palma, 2019).USA · 1972 · 92' · v.o. - format: 35mm@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne