Gilberte de Courgenay

Où ?
Cinémathèque suisse
Quand
Du 01.03.2024 au 06.04.2024
Tarif
A partir de
10 CHF
Copie restaurée numériqueCourgenay, dans le Jura bernois, hiver 1915–1916. Le moral des troupes est bas: tous les congés ont été refusés. Mais Gilberte, la fille du patron de l'Hôtel de la gare, sait redonner le moral aux troupes, que ce soit en organisant une fête de Noël inoubliable ou en réglant les affaires de cœur de l’un des soldats qui croyait que sa fiancée l’oubliait, alors que c’était son père, opposé à cet amour, qui interceptait ses lettres... Inspiré du personnage historique du même nom, le film de Franz Schnyder se construit autour de cette serveuse qui, loin d’une Madelon frivole, forge l’image d’une sorte de «mère Helvetia» sous les traits souriants et sérieux d’Anne-Marie Blanc, rôle qui lui assura un statut de star nationale. La chanson composée par Hanns in der Gand participe également au triomphe public du film.

Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse
Casino de Montbenon
1002 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 01.03.2024
Ouvert
Fermé
Vendredi
20:00 - 21:55
Le 06.04.2024
Ouvert
Fermé
Samedi
17:30 - 19:25

Montbenon - prix plein

10 CHF

Montbenon - prix réduit

8 CHF

Capitole - prix plein

15 CHF

Capitole - prix réduit

12 CHF

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus

De Franz Schnyder. Avec Anne-Marie Blanc, Hélène Dalmet, Heinrich Gretler.Copie restaurée numériqueCourgenay, dans le Jura bernois, hiver 1915–1916. Le moral des troupes est bas: tous les congés ont été refusés. Mais Gilberte, la fille du patron de l'Hôtel de la gare, sait redonner le moral aux troupes, que ce soit en organisant une fête de Noël inoubliable ou en réglant les affaires de cœur de l’un des soldats qui croyait que sa fiancée l’oubliait, alors que c’était son père, opposé à cet amour, qui interceptait ses lettres... Inspiré du personnage historique du même nom, le film de Franz Schnyder se construit autour de cette serveuse qui, loin d’une Madelon frivole, forge l’image d’une sorte de «mère Helvetia» sous les traits souriants et sérieux d’Anne-Marie Blanc, rôle qui lui assura un statut de star nationale. La chanson composée par Hanns in der Gand participe également au triomphe public du film.Suisse · 1941 · 115' · v.o. s-t fr. - format: DC@CAP 2 – Capitole, Salle Lucienne Schnegg ( CAP 2 ) - prix indicatif: 10.-

Événements à venir