Mo' Better Blues

Où ?
Cinémathèque suisse
Quand
Du 01.03.2024 au 21.04.2024
Tarif
A partir de
10 CHF
Dans les années 1980, Bleek Gilliam, un trompettiste renommé à la tête d’un quintette de jazz, perd pied avec la réalité... Spike Lee se tourne vers les racines de la musique noire, non pas par esprit de revendication, mais pour brosser le portrait d’un individu en quête d’absolu, sans cesse tiraillé par des forces contradictoires. «Il est vrai que, depuis son premier film, [le cinéaste] ne filme que cela: des personnages qui vont et viennent, se croisent, se heurtent, s’attirent et se repoussent. Même goût du heurt, de l’entrecroisement et de la bifurcation dans le récit, qui zappe sans crier gare, de la comédie au drame, de la suavité à la violence, du film musical au polar et au mélo romantique. Mo’ Better Blues illustre joliment ce principe de la ligne brisée» (Jacques Valot, La Revue du cinéma, 1990).

Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse
Casino de Montbenon
1002 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 01.03.2024
Ouvert
Fermé
Vendredi
20:30 - 22:39
Le 11.04.2024
Ouvert
Fermé
Jeudi
17:30 - 19:39
Le 21.04.2024
Ouvert
Fermé
Dimanche
18:00 - 20:09

Montbenon - prix plein

10 CHF

Montbenon - prix réduit

8 CHF

Capitole - prix plein

15 CHF

Capitole - prix réduit

12 CHF

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus

De Spike Lee. Avec Denzel Washington, Spike Lee, Wesley Snipes.Dans les années 1980, Bleek Gilliam, un trompettiste renommé à la tête d’un quintette de jazz, perd pied avec la réalité... Spike Lee se tourne vers les racines de la musique noire, non pas par esprit de revendication, mais pour brosser le portrait d’un individu en quête d’absolu, sans cesse tiraillé par des forces contradictoires. «Il est vrai que, depuis son premier film, [le cinéaste] ne filme que cela: des personnages qui vont et viennent, se croisent, se heurtent, s’attirent et se repoussent. Même goût du heurt, de l’entrecroisement et de la bifurcation dans le récit, qui zappe sans crier gare, de la comédie au drame, de la suavité à la violence, du film musical au polar et au mélo romantique. Mo’ Better Blues illustre joliment ce principe de la ligne brisée» (Jacques Valot, La Revue du cinéma, 1990).USA · 1990 · 129' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm@CAP 1 – Capitole, Salle Freddy Buache ( CAP 1 ) - prix indicatif: 10.-

Événements à venir