Raising Cain

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 23.09.2022 au 28.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Pédopsychiatre réputé, Carter Nix renonce à sa carrière pour élever sa fille Amy. Obsédé par son éducation, qu’il envisage de façon clinique, il inquiète son épouse qui doute de sa santé mentale... Psychose et névrose s'épousent dans un grand maelstrom d'émotions et de faux semblants. «J'ai essayé de retourner comme un gant le thriller classique, en faisant tout débuter dans l'esprit d'un malade mental. Et je laisse au public le soin de tirer dans les images ce qui est réel ou pas (...). Il faut un certain temps pour retrouver une vision à peu près objective de ce qui s'est passé, et c'est cette structure qui déconcerte. Contrairement à Jean-Luc Godard, qui pensait qu'un film c'était la vérité vingt-quatre fois par seconde, moi je crois que c'est mentir vingt-quatre fois par seconde» (Brian De Palma).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 23.09.2022
Ouvert
Fermé
Samedi
21:00 - 22:32
Le 03.10.2022
Ouvert
Fermé
Mardi
15:00 - 16:32
Le 28.10.2022
Ouvert
Fermé
Samedi
21:00 - 22:32

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Brian De Palma. Avec John Lithgow, Lolita Davidovich, Steven Bauer.Pédopsychiatre réputé, Carter Nix renonce à sa carrière pour élever sa fille Amy. Obsédé par son éducation, qu’il envisage de façon clinique, il inquiète son épouse qui doute de sa santé mentale... Psychose et névrose s'épousent dans un grand maelstrom d'émotions et de faux semblants. «J'ai essayé de retourner comme un gant le thriller classique, en faisant tout débuter dans l'esprit d'un malade mental. Et je laisse au public le soin de tirer dans les images ce qui est réel ou pas (...). Il faut un certain temps pour retrouver une vision à peu près objective de ce qui s'est passé, et c'est cette structure qui déconcerte. Contrairement à Jean-Luc Godard, qui pensait qu'un film c'était la vérité vingt-quatre fois par seconde, moi je crois que c'est mentir vingt-quatre fois par seconde» (Brian De Palma).USA · 1992 · 92' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne