Stardust Memories

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Le 24.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Le cinéaste Sandy Bates traverse une crise existentielle et voudrait ne plus être drôle, parler des choses de la vie, être aimé de celles qu'il aime, ne plus être persécuté par ses fans. Mais on le jauge, on le juge, on l'agresse... «Placé devant une double postulation – l'inutilité du cinéma, surtout lorsqu'il relève du commerce (...), et simultanément l'incontestable valeur spécifique de ses pouvoirs de communication ou d'effusion –, Woody Allen regarde autour de lui, passe de l'image mouvante de ses semblables à son personnel imaginaire de créateur, glisse continuellement de la critique descriptive à l'échappée vers le rêve, et conclut à la beauté d'instants privilégiés au cœur desquels s'annonce une possible réponse à ses questions relatives au sens de la vie» (Freddy Buache, Le cinéma américain 1971–1983).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 24.10.2022
Ouvert
Fermé
Mardi
18:30 - 19:58

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Woody Allen. Avec Woody Allen, Charlotte Rampling, Jessica Harper.Le cinéaste Sandy Bates traverse une crise existentielle et voudrait ne plus être drôle, parler des choses de la vie, être aimé de celles qu'il aime, ne plus être persécuté par ses fans. Mais on le jauge, on le juge, on l'agresse... «Placé devant une double postulation – l'inutilité du cinéma, surtout lorsqu'il relève du commerce (...), et simultanément l'incontestable valeur spécifique de ses pouvoirs de communication ou d'effusion –, Woody Allen regarde autour de lui, passe de l'image mouvante de ses semblables à son personnel imaginaire de créateur, glisse continuellement de la critique descriptive à l'échappée vers le rêve, et conclut à la beauté d'instants privilégiés au cœur desquels s'annonce une possible réponse à ses questions relatives au sens de la vie» (Freddy Buache, Le cinéma américain 1971–1983).USA · 1980 · 88' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne