The Bonfire of the Vanities

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 22.09.2022 au 25.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Tout sourit à Sherman McCoy, un haut financier de Wall Street. Pourtant, sa vie bascule lorsqu’il s’enfonce en voiture dans le Bronx au lieu de rejoindre Manhattan... Satiriste hors pair, Brian De Palma adapte à la demande des studios Warner le best-seller de Tom Wolfe à charge contre les puissants de ce monde. Démoli par les médias, qui y voient une comédie boursouflée, The Bonfire of the Vanities est une œuvre stylistiquement passionnante, dans laquelle chaque mouvement de caméra produit du sens. «Pour décrire l'univers grossier et clinquant des ‹maîtres de l'univers› (...), le cinéaste choisit de ne rien retrancher, mais, au contraire, de saturer l'image, de l'asphyxier sous des tonnes de superflu (...). Le trait est épais, mais il ne manque ni de puissance ni d'intelligence» (Frédéric Bonnaud, Libération, 1996).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 22.09.2022
Ouvert
Fermé
Vendredi
15:00 - 17:05
Le 30.09.2022
Ouvert
Fermé
Samedi
18:30 - 20:35
Le 25.10.2022
Ouvert
Fermé
Mercredi
21:00 - 23:05

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Brian De Palma. Avec Tom Hanks, Bruce Willis, Melanie Griffith.Tout sourit à Sherman McCoy, un haut financier de Wall Street. Pourtant, sa vie bascule lorsqu’il s’enfonce en voiture dans le Bronx au lieu de rejoindre Manhattan... Satiriste hors pair, Brian De Palma adapte à la demande des studios Warner le best-seller de Tom Wolfe à charge contre les puissants de ce monde. Démoli par les médias, qui y voient une comédie boursouflée, The Bonfire of the Vanities est une œuvre stylistiquement passionnante, dans laquelle chaque mouvement de caméra produit du sens. «Pour décrire l'univers grossier et clinquant des ‹maîtres de l'univers› (...), le cinéaste choisit de ne rien retrancher, mais, au contraire, de saturer l'image, de l'asphyxier sous des tonnes de superflu (...). Le trait est épais, mais il ne manque ni de puissance ni d'intelligence» (Frédéric Bonnaud, Libération, 1996).USA · 1990 · 125' · v.o. s-t fr./all. - format: 35mm@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne