Un selfie avec Anton Tchekhov

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Le 06.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Projeté en avant-première en présence de la cinéaste et dans le cadre d’une rétrospective qui lui est consacréeA un siècle de distance, caméra au poing, de Moscou via Berlin jusqu’au sud de l’Allemagne, Dominique de Rivaz entreprend le dernier voyage d’Anton Tchekhov, alors au stade ultime de la tuberculose. Le rapatriement du corps dans un panier à linge sale, puis un wagon à huîtres, s’achèvera à Moscou aux sons d’une fanfare burlesque et dans un moment de recueillement sans fin. Chemin faisant, et au gré d’archives inédites, se trame un récit polyphonique. S’y mêlent les dernières lettres optimistes et ironiques d’un Tchekhov mourant, le journal de voyage de la réalisatrice, l’énumération glaciale des paliers de la mort par un médecin en soins palliatifs, et la méditation narrative de la nouvelle Ich sterbe de Nathalie Sarraute. Un selfie avec Anton Tchekhov est un requiem. Qui rassemble toutes les morts.
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 06.10.2022
Ouvert
Fermé
Vendredi
19:00 - 20:22

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Dominique de Rivaz.Projeté en avant-première en présence de la cinéaste et dans le cadre d’une rétrospective qui lui est consacréeA un siècle de distance, caméra au poing, de Moscou via Berlin jusqu’au sud de l’Allemagne, Dominique de Rivaz entreprend le dernier voyage d’Anton Tchekhov, alors au stade ultime de la tuberculose. Le rapatriement du corps dans un panier à linge sale, puis un wagon à huîtres, s’achèvera à Moscou aux sons d’une fanfare burlesque et dans un moment de recueillement sans fin. Chemin faisant, et au gré d’archives inédites, se trame un récit polyphonique. S’y mêlent les dernières lettres optimistes et ironiques d’un Tchekhov mourant, le journal de voyage de la réalisatrice, l’énumération glaciale des paliers de la mort par un médecin en soins palliatifs, et la méditation narrative de la nouvelle Ich sterbe de Nathalie Sarraute. Un selfie avec Anton Tchekhov est un requiem. Qui rassemble toutes les morts.Suisse · 2022 · 62' - format: DC@Paderewski ( PAD ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne