Xiao Wu

Où ?
Cinémathèque suisse
Quand
Du 14.04.2024 au 25.04.2024
Tarif
A partir de
10 CHF
Copie restaurée numériqueDe retour à Fenyang après plusieurs années, un pickpocket prend le pouls d'une campagne en mutation. Il retrouve notamment son ancien comparse devenu trafiquant de cigarettes... Interprété par des actrices et acteurs non professionnels qui apportent une authenticité déroutante au récit, ce premier long métrage, tourné caméra à l’épaule, est nourri d'une expérience vécue par le cinéaste lors d'un séjour dans son village natal. «Je voulais montrer les frictions et les fractures spirituelles: au fil des changements brutaux de l'Histoire, certaines choses que l'on croyait inscrites dans les lois de la nature se sont transformées de façon telle que les hommes n'ont pas su s'adapter, et qu'ils ont connu la souffrance (...). Il s'agit bien de mon expérience directe et effective de la vie des petites gens» (Jia Zhang-ke).

Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse
Casino de Montbenon
1002 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 14.04.2024
Ouvert
Fermé
Dimanche
18:00 - 19:48
Le 25.04.2024
Ouvert
Fermé
Jeudi
14:30 - 16:18

Montbenon - prix plein

10 CHF

Montbenon - prix réduit

8 CHF

Capitole - prix plein

15 CHF

Capitole - prix réduit

12 CHF

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus

De Jia Zhang-ke. Avec Wang Hongwei, Hao Hongjian, Zuo Baitao.Copie restaurée numériqueDe retour à Fenyang après plusieurs années, un pickpocket prend le pouls d'une campagne en mutation. Il retrouve notamment son ancien comparse devenu trafiquant de cigarettes... Interprété par des actrices et acteurs non professionnels qui apportent une authenticité déroutante au récit, ce premier long métrage, tourné caméra à l’épaule, est nourri d'une expérience vécue par le cinéaste lors d'un séjour dans son village natal. «Je voulais montrer les frictions et les fractures spirituelles: au fil des changements brutaux de l'Histoire, certaines choses que l'on croyait inscrites dans les lois de la nature se sont transformées de façon telle que les hommes n'ont pas su s'adapter, et qu'ils ont connu la souffrance (...). Il s'agit bien de mon expérience directe et effective de la vie des petites gens» (Jia Zhang-ke).Chine, Hong Kong · 1997 · 108' · v.o. s-t fr. - format: DC@CAP 2 – Capitole, Salle Lucienne Schnegg ( CAP 2 ) - prix indicatif: 10.-

Événements à venir