Sculpture CIO - © LT/Mano

Villes Olympiques

 

L'Union Mondiale des Villes Olympiques a été créé par la ville d'Athènes, hôte des Iers et XXVIIIe Olympiades et la Ville de Lausanne, Capitale olympique.
L'Union est une association à but non lucratif basée à Lausanne, siège du Comité International Olympique. A ce jour, 29 villes sont membres de l'association.

Buts & Membres

L'Union Mondiale des Villes Olympiques  a été créé par la ville d'Athènes, hôte des Ire et XXVIIIe Olympiades et la Ville de Lausanne, Capitale olympique.

L'Union Mondiale des Villes Olympiques a pour buts:

  • faciliter le dialogue entre les villes organisatrices des Jeux Olympiques et les villes candidates à l’organisation des Jeux Olympiques pour assurer la durabilité des impacts positifs des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse et leurs initiatives liées au sport, à la culture et à l’éducation
  • soutenir les villes organisatrices des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse en discutant des idées et des initiatives qui peuvent être implémentées pour garantir un héritage positif et durable et pour promouvoir le sport et la santé durable
  • collaborer ensemble pour créer une vie meilleure pour les générations futures par la transmission des valeurs olympiques et des idéaux
  • mettre en évidence le caractère éducatif du mouvement olympique
  • mettre en œuvre des actions culturelles liées au fonctionnement des institutions olympiques
  • soutenir les initiatives des villes concernant les efforts intégrés en faveur de la paix
  • soutenir les initiatives des villes concernant des efforts intégrés en faveur du développement durable
  • garantir la transparence et l’efficacité de l’association.


Villes Membres

 
  • Albertville (France)
  • Amsterdam (Pays-Bas)
  • Anvers (Belgique)
  • Athènes (Grèce)
  • Atlanta (Etats-Unis)
  • Barcelone (Espagne)
  • Beijing (Chine)
  • Buenos Aires (Argentine)
  • Calgary (Canada)
  • Innsbruck (Autriche)
  • Lake Placid (Etats-Unis)Lausanne (Suisse)
  • Londres (Royaume-Unis)
  • Los Angeles (Etats-Unis)
  • Montréal (Canada)
  • Moscou (Russie)
  • Nanjing (Chine)
  • Paris (France)
  • Pyeongchang (Corée du Sud)
  • Qingdao (Chine)
  • Qinhuangdao (Chine)
  • Québec (Canada)Reno Tahoe (Etats-Unis)
  • Richmond (Canada)
  • Rio de Janeiro (Brésil)
  • Sapporo (Japon)
  • Sarajevo (Bosnie-Herzégovine)
  • Singapour (Singapour)
  • Sotchi (Bosnie et Herzégovie)
  • St. Louis (Etats-Unis)
  • St. Moritz (Suisse)
  • Stockholm (Suède)
  • Tokyo (Japon)
 

Membres Associés

 
  • Busan (Corée du Sud)
  • Denver (Etats-Unis)
  • Rotterdam (Pays-Bas) 

Smart Cities & Sport

Smart Cities & Sport - Learn.Share.Connect

Smart Cities and Sport est une initiative de l'Union Mondiale des Villes Olympiques.
Sous la forme d'une plate-forme en ligne, elle est destinée aux villes du monde entier intéressées à partager et apprendre sur les stratégies intelligentes qui relient efficacement sport et villes.

Son événement annuel, le Smart Cities & Sport Summit, est une occasion unique pour les villes pour apprendre, partager et se rencontrer. Ce rendez-vous réunit plus de 250 villes et représentants de régions à travers le monde, ainsi que les fédérations internationales et les acteurs du monde du sport.

Smart Cities & Sport Summit

Cette conférence est destinée à tous les représentants des villes, régions et pays intéressés aux stratégies efficaces et créatives qui connectent le sport et les villes. Que ce soit à travers l’accueil d’événements sportifs ou les politiques urbaines visant à promouvoir un style de vie actif et sain, ce rendez-vous annuel fournit une plateforme de haut niveau pour les échanges d’idées et d’expériences entre villes intéressées par ces problématiques. 

L'Union Mondiale des Villes Olympiques est fière du succès de la troisième édition du "Smart Cities & Sport Summit" qui s'est déroulée du 10 au 12 octobre 2016 à Lausanne, Suisse.

Informations

Rencontre annuelle des Villes Olympiques

La réunion annuelle de l'Union Mondiale des Villes Olympiques est exclusivement réservée aux Villes Olympiques et est organisée en étroite collaboration avec le Comité International Olympique (CIO).

La réunion annuelle est une plateforme qui vise à promouvoir une gestion proactive de l’héritage olympique. Avec cette plateforme, l'Union encourage par l’échange d’expériences et de connaissances entre les Villes Olympiques passées et futures, la mise en œuvre de projets afin de maximiser les bénéfices de l’héritage à la fois tangible et intangible des Jeux Olympiques.

La prochaine réunion annuelle de l'Union Mondiale des Villes Olympiques aura lieu fin 2017.



 

Message du Président

Président de l’Union Mondiale des Villes Olympiques
 

«Accueillir les Jeux Olympiques est un privilège et un immense défi partagés par seulement quelques villes à travers le monde. L'Union Mondiale des Villes Olympiques est la seule association qui rassemble les villes qui ont organisé ou sont sur le point d’organiser les Jeux Olympiques ou les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été comme hiver.

Ensemble, les Villes Olympiques ont l'occasion d'échanger leurs connaissances et leurs bonnes pratiques afin d'améliorer et de maintenir l'héritage olympique dans leurs villes, parce que les Jeux Olympiques ne constituent pas seulement 16 jours d'événements et de compétitions; mais peuvent représenter une grande opportunité pour les villes de développer leurs projets et leurs valeurs.

Par son initiative, le "Smart Cities & Sport Summit", organisé à Lausanne, l'Union invite toutes les villes intéressées par le sport comme outil de développement urbain à partager leurs expériences et à apprendre auprès d’experts internationaux.

Après le succès des deux premières éditions en 2014 et 2015, je serai très heureux de recevoir à nouveau les villes du monde entier au "Smart Cities & Sport Summit", du 10 au 12 Octobre à Lausanne.»

Grégoire Junod
Président de l'Union Mondiale des Villes Olympiques



 

Message du CIO

Président du CIO
 


L’Union Mondiale des Villes Olympiques joue un rôle important en maintenant le dialogue entre les villes hôtes des Jeux Olympiques passés et futurs. Le CIO cherche à donner plus de souplesse aux villes candidates, ce transfert de connaissances d’autant plus crucial lorsque que les villes doivent déterminer les avantages sociaux, économiques et sportifs qu’elles souhaitent pouvoir retirer de la tenue des Jeux olympiques. Grâce à ce dialogue, les futures villes hôtes peuvent apprendre à réduire et à contrôler les coûts. Elles peuvent mieux comprendre la différence entre les coûts de fonctionnement, qui sont en grande partie compensés par une contribution financière du CIO, et les investissements d'infrastructure.

Les villes peuvent donc préparer des budgets qui répondent aux besoins particuliers de leur région.

Elles peuvent découvrir les meilleures pratiques des villes hôtes précédentes et adapter ces enseignements à leur propre contexte. Surtout, les villes intéressées à accueillir les Jeux Olympiques devraient être encouragés à prendre leurs propres initiatives, en fonction de la façon dont elles voient les Jeux Olympiques au profit de leur situation particulière et de la population locale. Ce n'est qu'alors qu'ils pourront tirer le meilleur parti de leurs projets.

En agissant comme un lien entre les villes hôtes des Jeux Olympiques passés et futurs, l'Union mondiale des villes olympiques a une fonction essentielle pour aider les villes olympiques à créer un héritage durable à la fois avant, pendant et longtemps après que les 16 jours de compétition soient finis.

Thomas Bach, Président du CIO

Partagez cette page

@MyLausanne