Le Molière imaginaire: du théâtre au cinéma

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 08.11.2022 au 29.12.2022
Tarif
A partir de
10 chf
En partenariat avec l’Université de Lausanne et à l’occasion du 400e anniversaire de la naissance de Molière, la Cinémathèque suisse propose, en cette fin d’année, un cycle de films autour de la vie et l’oeuvre du comédien et dramaturge français. Une programmation diversifiée tant par le style des films, que par leur propos, leur époque de réalisation ou leur pays de production.
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Du 08.11.2022 au 29.12.2022
Ouvert
Fermé
Lundi
15:00 - 23:00
Mardi
15:00 - 23:00
Mercredi
15:00 - 23:00
Jeudi
15:00 - 23:00
Vendredi
15:00 - 23:00
Samedi
15:00 - 23:00
Dimanche
15:00 - 23:00

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
Une rétrospective dédiée à MolièreDans le cadre du 400e anniversaire de la naissance de Molière et en lien avec un séminaire donné à l'Université de Lausanne (UNIL) par Lise Michel et Valentine Robert, la Cinémathèque suisse et le Centre d’études théâtrales de l’UNIL s’associent pour proposer une rétrospective sur Molière au cinéma.Loin de s’en tenir à des captations de mises en scène, le cinéma s’est emparé de l’œuvre de Molière pour en exploiter, avec ses propres moyens, les potentialités spectaculaires et interprétatives. Les adaptations de ses pièces s’inscrivent au cœur d’un échange dynamique entre littérature, théâtre et cinéma. Le personnage même de Molière a fasciné les scénaristes français et, dès le début du XXe siècle, l’assimilation entre sa vie et son œuvre a été l’un des terrains de prédilection de réécritures textuelles et de fantasmes biographiques. Ces «biopics» ont participé à construire une véritable mythologie de l’histoire du théâtre.La sélection présentée à la Cinémathèque suisse vise à mettre en lumière toute la richesse et la diversité des productions cinématographiques dérivées de l’œuvre de Molière. Elle inclut à la fois des films inspirés par la vie de l’auteur, des adaptations de ses textes, ainsi que des productions racontant la mise en scène de ses pièces. Les films présentés traversent tous les genres et toute l’histoire du cinéma, depuis des productions des premiers temps redécouvertes dans les archives françaises, jusqu’aux créations les plus contemporaines mettant Alceste à bicyclette ou Romain Duris en perruque. On y explorera des propositions aussi diverses que le Tartuffe expressionniste de Friedrich Wilhelm Murnau ou celui, troublant, de Gérard Depardieu d’après Jacques Lassalle, le Dandin politisé de Roger Planchon, l’Avare forcené de Louis de Funès ou le Malade imaginaire – et néanmoins prosaïque – de Tonino Cervi. On découvrira le rêve de Roger Vadim d’un Don Juan au féminin incarné par Brigitte Bardot, en regard de celui qu’interprète Michel Piccoli dans la version de Marcel Bluwal. On pourra comparer la figure de Molière telle qu’elle a été vue par Ariane Mnouchkine, Gérard Corbiau, Laurent Tirard, ou même Robert Wilson dans La Vie de Molière, œuvre expérimentale cadrée par Renato Berta. Le cinéma suisse sera d’ailleurs à l’honneur avec la présentation du film du réalisateur et photographe Yvan Dalain, Monsieur Molière aux champs, qui relève le pari de faire jouer Molière «avec l’accent vaudois».
Les séances de la rétrospective seront introduites par des étudiantes et étudiants de l’UNIL.
Valentine Robert, maître d’enseignement et de recherche à l’UNIL, et Lise Michel, professeure associéeLes autres films du cycleLes cinéastes ayant souhaité faire passer Molière des planches à l’écran ont adopté des perspectives parfois très différentes pour y parvenir. Cette programmation rend compte de cette diversité. Elle inclut, en effet, à la fois des adaptations plus ou moins libres de textes du dramaturge, des films à tendance biographique se penchant sur la vie réelle ou fantasmée de Jean-Baptiste Poquelin, ainsi que des mises en abyme produisant une réflexion sur les échanges souvent fructueux entre texte dramatique, spectacle théâtral et langage cinématographique.

Suggestion d'articles
Événements à venir