Le Roi danse

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 07.12.2022 au 22.12.2022
Tarif
A partir de
10 chf
La musique que Jean-Baptiste Lully compose pour Louis XIVle révèle à lui-même. Puis, Louis devient le Roi-Soleil. Lully et Molière sont les grands ordonnateurs de la magie de son règne. En accédant au pouvoir, le jeune souverain se découvre toutefois d’autres centres d’intérêt, au grand dam de Lully qui l’aimed'un amour platonique... «Le Roi danse sacre l'émergence d'un cinéma presque entièrement dévolu à la redécouverte de partitions oubliées (...) et prolonge ainsi la démarche amorcée en 1984 par le triomphal Amadeus de Miloš Forman, et relayée en France par Tous les matins du monde d’Alain Corneau (1991). Cinéma d'histoire favorisant le dépoussiérage d'œuvres musicales méconnues, cette esthétique interdisciplinaire trouve en Gérard Corbiau son plus fervent défenseur» (Nicolas Julliard, Le Temps, 2000).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 07.12.2022
Ouvert
Fermé
Jeudi
21:00 - 22:54
Le 22.12.2022
Ouvert
Fermé
Vendredi
15:00 - 16:54

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Gérard Corbiau. Avec Benoît Magimel, Boris Terral, Tchéky Karyo.La musique que Jean-Baptiste Lully compose pour Louis XIVle révèle à lui-même. Puis, Louis devient le Roi-Soleil. Lully et Molière sont les grands ordonnateurs de la magie de son règne. En accédant au pouvoir, le jeune souverain se découvre toutefois d’autres centres d’intérêt, au grand dam de Lully qui l’aimed'un amour platonique... «Le Roi danse sacre l'émergence d'un cinéma presque entièrement dévolu à la redécouverte de partitions oubliées (...) et prolonge ainsi la démarche amorcée en 1984 par le triomphal Amadeus de Miloš Forman, et relayée en France par Tous les matins du monde d’Alain Corneau (1991). Cinéma d'histoire favorisant le dépoussiérage d'œuvres musicales méconnues, cette esthétique interdisciplinaire trouve en Gérard Corbiau son plus fervent défenseur» (Nicolas Julliard, Le Temps, 2000).France, Belgique · 2000 · 114' - format: 35mm@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Suggestion d'articles
Événements à venir