Où est la maison de mon ami?

Où ?
Cinémathèque suisse
Quand
Le 11.04.2024
Tarif
A partir de
10 CHF
Copie restaurée numériqueAhmad réalise qu'il a emporté par erreur le cahier d'un camarade de classe. Sachant les risques que ce dernier encourt, il emprunte une route de campagne sinueuse dans l’espoir de trouver où il habite... Léopard de bronze au Festival de Locarno, Où est la maison de mon ami? fit connaître Abbas Kiarostami, et plus largement le cinéma iranien, à l’international. «C’est parce qu’il transgresse les lois qu’il considère comme injustes, ou de moindres importances, qu’Ahmad parvient au terme de son parcours à se constituer en sujet autonome, capable de penser et de résoudre son problème. C’est ce parcours vers la liberté, vers le dépassement de soi, que filme Kiarostami et qui a tant séduit les spectateurs étrangers» (Agnès Devictor et Jean-Michel Frodon, Abbas Kiarostami).

Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse
Casino de Montbenon
1002 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 11.04.2024
Ouvert
Fermé
Jeudi
14:30 - 15:53

Montbenon - prix plein

10 CHF

Montbenon - prix réduit

8 CHF

Capitole - prix plein

15 CHF

Capitole - prix réduit

12 CHF

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus

De Abbas Kiarostami. Avec Babak Ahmadpour, Ahmad Ahmadpour, Kheda Barech Defai.Copie restaurée numériqueAhmad réalise qu'il a emporté par erreur le cahier d'un camarade de classe. Sachant les risques que ce dernier encourt, il emprunte une route de campagne sinueuse dans l’espoir de trouver où il habite... Léopard de bronze au Festival de Locarno, Où est la maison de mon ami? fit connaître Abbas Kiarostami, et plus largement le cinéma iranien, à l’international. «C’est parce qu’il transgresse les lois qu’il considère comme injustes, ou de moindres importances, qu’Ahmad parvient au terme de son parcours à se constituer en sujet autonome, capable de penser et de résoudre son problème. C’est ce parcours vers la liberté, vers le dépassement de soi, que filme Kiarostami et qui a tant séduit les spectateurs étrangers» (Agnès Devictor et Jean-Michel Frodon, Abbas Kiarostami).Iran · 1987 · 83' · v.o. s-t fr. - format: DC@CAP 2 – Capitole, Salle Lucienne Schnegg ( CAP 2 ) - prix indicatif: 10.-

Événements à venir