Sisters

Où ?
Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Quand
Du 02.09.2022 au 10.10.2022
Tarif
A partir de
10 chf
Une journaliste assiste de sa fenêtre à un crime. Elle appelle la police, qui ne la croit pas, et décide de mener sa propre enquête... Fervent admirateur d’Alfred Hitchcock, Brian De Palma lui rend hommage à travers maintes références à Rear Window (1954), Vertigo (1958) ou Psycho (1960), et signe un thriller psychédélique qui quitte définitivement le domaine du documentaire au profit de la fiction. La fenêtre, motif favori du cinéaste, est de retour après Hi Mom! (1969) et sert d’instrument de voyeurisme. «Grâce à un mélange assez personnel d’humour glacé et de pure terreur psychologique, Sisters devient très vite un poème horrifiant et souvent envoûtant de l’innocence perdue, la séparation de l’héroïne d’avec sa siamoise se doublant assez joliment de l’idée d'un exil en terre étrangère» (Olivier Eyquem, Positif, 1972).
Informations pratiques

Adresse

Cinémathèque suisse - Casino de Montbenon
Allée Ernest-Ansermet 3
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Le 02.09.2022
Ouvert
Fermé
Samedi
21:00 - 22:32
Le 10.10.2022
Ouvert
Fermé
Mardi
18:30 - 20:02

Montbenon - prix plein

10 chf

Montbenon - prix réduit

8 chf

Capitole - prix plein

15 chf

Capitole - prix réduit

12 chf

Cinémathèque suisse:
Casino de Montbenon
Allée Ernest Ansermet 3

1003 Lausanne
(Salles Cinématographe et Paderewski)
Métro m1 > arrêt Vigie
Bus n° 3, 6, 21 > arrêt Cecil
Bus n° 12, 13 > arrêt Montbenon

Cinéma Capitole
Avenue du Théâtre 6
1005 Lausanne

Métro m
2 > arrêt Lausanne Flon
Bus > arrêt St-François ou Georgette

En savoir plus
De Brian De Palma. Avec Margot Kidder, Charles Durning, Jennifer Salt.Une journaliste assiste de sa fenêtre à un crime. Elle appelle la police, qui ne la croit pas, et décide de mener sa propre enquête... Fervent admirateur d’Alfred Hitchcock, Brian De Palma lui rend hommage à travers maintes références à Rear Window (1954), Vertigo (1958) ou Psycho (1960), et signe un thriller psychédélique qui quitte définitivement le domaine du documentaire au profit de la fiction. La fenêtre, motif favori du cinéaste, est de retour après Hi Mom! (1969) et sert d’instrument de voyeurisme. «Grâce à un mélange assez personnel d’humour glacé et de pure terreur psychologique, Sisters devient très vite un poème horrifiant et souvent envoûtant de l’innocence perdue, la séparation de l’héroïne d’avec sa siamoise se doublant assez joliment de l’idée d'un exil en terre étrangère» (Olivier Eyquem, Positif, 1972).USA · 1973 · 92' · v.o. s-t fr. - format: EC@Cinématographe ( CIN ) - prix indicatif: 10.-
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne