Panorama Lausanne - © LT/Régis Colombo

Fédérations sportives internationales

 

La Ville de Lausanne se veut le port d'attache des fédérations et organisations sportives internationales qui souhaitent y installer leur siège. Lausanne, Capitale olympique depuis 1994, est très fière d'être l'hôte du siège du Comité international olympique depuis que le baron Pierre de Coubertin l’a voulu en 1915.

Le mouvement olympique est dirigé et administré de Lausanne, où se trouvent les divers services liés au CIO et notamment son splendide Musée, le Conseil international de l'arbitrage du sport, la Solidarité olympique et le Centre d'études olympiques.
Nous avons la chance d'être la région du monde qui compte le plus de sièges d'organisations et de fédérations sportives internationales. La Ville de Lausanne et sa région abritent plus de 40 fédérations sportives, dont la grande majorité représente les disciplines qui s'illustrent aux Jeux Olympiques: gymnastique, cyclisme, tir à l'arc, tennis de table, escrime, boxe, équitation, aviron ou encore patinage artistique. Ces institutions internationales profitent ainsi de la proximité géographique des institutions olympiques et des facilités de contact avec leurs responsables.
Lausanne abrite en outre une quinzaine d'organisations sportives internationales, dont le Tribunal Arbitral du Sport ou encore le bureau européen de l'Agence Mondiale Antidopage.
Une telle concentration d'acteurs majeurs du sport mondial dans notre région génère un impact économique, touristique et d'image considérables. Une récente étude, mandatée par la Ville de Lausanne, le Canton de Vaud et le CIO, réalisée par l'Académie Internationale des Sciences et Techniques du Sport (AISTS) met en évidence l’impact économique du sport international en Suisse, dans le canton et à Lausanne. Regroupant plus de 2150 emplois, ce secteur génère des effets économiques dépassant 1.07 milliard de francs par an, dont 550 millions dans le canton de Vaud et 250 millions dans la région lausannoise.
 

Conditions cadre

 

Faciliter l'implantation de fédérations et organisations sportives internationales

Les autorités du Canton de Vaud et celles de la Ville de Lausanne, Capitale olympique, ont, en collaboration étroite avec les autorités suisses, élaboré des conditions particulièrement favorables à l'accueil des organisations internationales liées au sport.
Ces conditions traitent de questions relatives à l’entrée en Suisse, aux autorisations de séjour et de travail, aux douanes, à l’acquisition d’immeubles ainsi qu’à la fiscalité et plus particulièrement, aux impôts directs et à la TVA.
En plus de ces avantages spécifiques, le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne offrent deux atouts majeurs:

1. La gratuité du loyer des bureaux loués, pour une durée de deux ans, selon des modalités à définir.

2. Un guichet unique dont l’objectif est de faciliter les contacts avec l’administration et d’une manière générale avec la société civile vaudoise et lausannoise, notamment en: 

  • contribuant à la recherche de locaux et de logements;
  • simplifiant les procédures administratives en vue de les accélérer;
  • donnant des renseignements utiles et pratiques sur les aspects les plus divers de la vie en Suisse;
  • contribuant à harmoniser les conditions d’accueil.

Maison du Sport International

 

Une réalisation unique au monde

La Maison du Sport International regroupe sous le même toit plusieurs acteurs de l'administration du sport international, à savoir une trentaine de fédérations et organisations sportives internationales et une vingtaine d'entreprises actives dans le domaine du sport.
Sise à l'avenue de Rhodanie, le long du lac Léman, la Maison du Sport International (MSI), qui a été inaugurée le 23 juin 2006, est constituée d'un bâtiment d'accueil et de quatre immeubles de bureaux formant un ensemble moderne, accueillant et fonctionnel dans un site exceptionnel.
On y trouve, outre 5'500 m2 de surfaces administratives, des salles de conférences, une cafeteria et une salle de fitness.

Un outil de travail remarquable

Cette nouvelle infrastructure, financée à parts égales par la Ville de Lausanne, l'Etat de Vaud et le CIO, constitue un outil remarquable mis à la disposition des Fédérations sportives internationales, leur permettant de développer entre elles synergies, partage d'expériences et de connaissances. De plus, elle renforce encore le statut de «Lausanne, Capitale Olympique».
 

Etude: retombées économiques de la présence des FSI


La Ville de Lausanne et le Canton de Vaud mènent depuis plusieurs années une politique publique d'accueil des fédérations et organisations sportives internationales.

Ces deux collectivités ont chargé à plusieurs reprises l'Académie Internationale des Sciences et Techniques du Sport (AISTS) de mesurer l'impact économique de la présence de ces fédérations et organisations sportives internationales sur sol suisse.
Vous pouvez, depuis cette page, télécharger un résumé ainsi que le texte complet de ces études qui chiffrent ces retombées à plus de 1.07 milliards par an et à plus de 2'150 emplois créés dans l'Arc lémanique dans la dernière version parue en avril 2014.
 

Etude sur l'impact économique des FIS de 2008 à 2013

Etude sur l'impact économique des FIS de 2004 à 2007

 

Séminaires et congrès adressés aux FIS

La Ville de Lausanne et le Canton de Vaud ont mis sur pied depuis plusieurs années une série de conditions favorables aux fédérations sportives établies sur leur territoire. Un des services offerts concerne la formation.
 

Dans ce cadre, et depuis 2005, la Ville de Lausanne et le Canton de Vaud offrent au personnel des organisations internationales sportives basées dans la région la possibilité de participer à des séminaires de formation continue sur divers thèmes relatifs au management du sport. Les sujets traités lors de ces séminaires, tels que le partage des connaissances, l'interactivité entre les organisations et la création de synergies entre elles, correspondent largement aux attentes des participants.

Partagez cette page

Social Hub @MyLausanne