Quels outils digitaux utilisez-vous lors de vos voyages?

Répondez à l'enquête

Auberge de l’Abbaye de Montheron

À l’Auberge de l’Abbaye de Montheron, on voyage dans le temps, mais on mange local. Installé dans une magnifique abbaye datant de 1142, le restaurant coté 16/20 au guide GaultMillau se fournit de produits de première fraîcheur dans un rayon restreint. Les idées culinaires, elles, n’ont pas de limite!
Pour trouver l’Abbaye de Montheron, il faut quitter Lausanne et s’engager dans la mystérieuse et étendue forêt du Jorat. Dans ce lieu plein de légendes, Rafael Rodriguez, David Donneaud et Romano Hasenauer ont réussi leur pari : allier la simplicité des produits locaux à la créativité d’une cuisine de haut-vol, notée 16 points au GaultMillau. Formé auprès des plus grands à Paris, Barcelone et Gérone, le Chef Rafael Rodriguez s’épanouit dans ce coin de pays et sa cuisine réjouissante en est le reflet.

Sa journée à Montheron commence par des rencontres avec les artisans et agriculteurs qui livrent leurs produits de saison. Pour les apprêter, les maîtres des lieux expérimentent, inventent et redécouvrent des techniques culinaires datant du Moyen Age, en hommage au cadre historique du restaurant. Les résultats sont uniques : crumble de cornes d’abondance, lentilles sauce cénovis-raisinée, crème anglaise à la rose, etc.

Cet établissement se distingue par son label « Café historique de Lausanne » établi par la ville de Lausanne en 2021. Située sur le site historique de l’abbaye de Montheron, le bâtiment de cette auberge de campagne remonte au 16e siècle. L’établissement a été réhabilité en 2010, tout en conservant des vestiges médiévaux, du 18e siècle, ainsi que des aménagements des années 1930. A l’intérieur, plusieurs salles permettent divers types de consommation.
#Cuisine régionale #Gastronomie

Adresse

Route de l'Abbaye 2
1053 Montheron

Contact

+41 21 731 73 73

EmailSite internetTransports publics

Horaires

Mar 18:45 - 22:00
Mer, Jeu, Ven, Sam 11:45 - 14:00, 18:45 - 22:00
Suggestion d'articles
Coronavirus: situation à Lausanne