Musée romain Lausanne-Vidy

A deux pas du lac Léman, le Musée romain de Lausanne-Vidy raconte l’histoire de la ville romaine de Lousonna grâce à une collection permanente et une exposition temporaire annuelle, d’un genre décalé. L’accès au musée est gratuit chaque premier samedi du mois.
Le Musée romain de Lausanne-Vidy englobe les vestiges d’une riche demeure, dotée d’un atrium, de chambres peintes et de pièces équipées du chauffage au sol.

Une exposition permanente raconte, à travers de multiples objets, la vie quotidienne sur les rives du Lacus Lemannus il y a vingt siècles. Une époque de mutation puisque les habitants ont dû s’habituer à une nouvelle langue (le latin), à l’écriture, à de nouvelles technologies (maçonnerie, tuile, vitre, verre soufflé), à de nouveaux aliments (huile d’olive, poisson de mer, dattes), le tout dans le marché commun de l’Empire romain, avec sa monnaie unique et son réseau de communication performant. Le Musée est complété par une bucolique promenade archéologique parmi les vestiges du forum.

Le Musée organise également, tout au long de l’année, des ateliers pour sensibiliser les enfants au temps jadis : on y peut ainsi apprendre à lire et écrire à la romaine, à cuire le pain à la gallo-romaine, à cuisiner à la romaine ou encore à connaître les divinités à fuir ou vénérer.
Offres spéciales

Adresse

Chemin du Bois-de-Vaux 24
1007 Lausanne

Contact

+41 21 315 41 85

EmailSite internet

Horaires

Du 01 Jan 2021 au 30 Jun 2021
Mar, Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim 11:00 - 18:00
Du 01 Jui 2021 au 31 Août 2021
Lun - Dim 11:00 - 18:00
Du 01 Sep 2021 au 31 Déc 2021
Mar, Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim 11:00 - 18:00

Infos pratiques

Fermé le lundi (sauf en juillet et en août)
Entrée libre le premier samedi du mois
Fermé les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier

Bus N° 24, arrêt «Siège du CIO»
Bus N° 25, arrêt «Bois-de-Vaux»

LTC: rabais sur le prix d’entrée

Tarifs

Normal
8 chf

AVS / AI
5 chf

Enfants : jusqu’a 16 ans, étudiants, chômeurs
Gratuit

Groupes, dès 6 personnes
5 chf

Suggestion d'articles
Coronavirus: situation à Lausanne