Pont Chauderon

Le pont Chauderon, long de 250 m, complète la nouvelle ceinture en 1905. En contrebas, les véhicules des pompiers bénéficient du nouvel axe routier créé au détriment du Flon.
Le pont Chauderon est le deuxième des trois grands ponts lausannois enjambant la Vallée du Flon. Il relie les quartiers ouest de la ville, raccordant la descente plongeante de l’avenue de Beaulieu à la gare par l’avenue Louis-Ruchonnet.

La conception du pont résulte d’une mise au concours effectuée par la commune de Lausanne en 1901 et qui couronne les architectes Alphonse Laverrière et Eugène Monod associés aux ingénieurs Louis de Vallières et Albert Simon. La composition pluridisciplinaire de cette équipe favorise alors l’alliance des recherches techniques et esthétiques soignées.

Le pont, long de 250 mètres, est construit entre 1904 et 1905. La solution retenue aligne six arches métalliques noyées dans du béton. Deux couples de pylônes monumentaux en pierre marquent les deux têtes du pont et réalisent son insertion dans la trame urbaine. De même que les luminaires qui rythment le tablier, ils sont dessinés dans un style Art Nouveau géométrisant.

Tout au bout du pont, on retrouve la Tour Galfetti, un édifice architectural érigé par Aurelio Galfetti en 1987. Haut de huit étages, c'est depuis l'intérieur qu'il est le plus impressionnant !

Adresse

Pont Chauderon
1003 Lausanne

Contact

Infos pratiques

Accès :
Bus tl: Chauderon / Métro m1: Vigie / LEB: Chauderon / Parking: Chauderon

Ce que pensent les Lausanners
«La tour Galfetti à la place Chauderon me fascine. Non seulement elle nous apparaît comme la plus grande serrure de Lausanne lorsqu’on se place en son centre en regardant vers le haut, mais en plus son apparence change du tout au tout entre le jour et la nuit.»
Dominik, l'archi-photo-fan
Dominik, l'archi-photo-fan
Suggestion d'articles
Coronavirus: situation à Lausanne