© Courtesy Galerie Poggi, Paris

Babi Badalov. Xenopoetri

Où ?
MCBA - Musée cantonal des Beaux-Arts
Quand
Du 02.02.2024 au 28.04.2024
Tarif
Gratuit
Le MCBA organise la première exposition monographique dédiée au travail de Babi Badalov en Suisse. À la fois écriture et dessin, la poésie visuelle de l’artiste explore les possibilités politiques et poétiques du langage.

Informations pratiques

Adresse

MCBA - Musée cantonal des Beaux-Arts
PLATEFORME 10 - Place de la Gare 16
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Du 02.02.2024 au 28.04.2024
Ouvert
Fermé
Lundi
Fermé
Mardi
10:00 - 18:00
Mercredi
10:00 - 18:00
Jeudi
10:00 - 20:00
Vendredi
10:00 - 18:00
Samedi
10:00 - 18:00
Dimanche
10:00 - 18:00

Gratuit

Accès
Gare CFF de Lausanne : 3 minutes à pied
Bus 1, 3, 21 et 60 : arrêt «Lausanne-Gare»
Bus 6 : arrêt «Cécil»
Métro M2 : arrêt «Lausanne-Gare» 

En savoir plus

Les mots constituent le fondement de l’œuvre de Babi Badalov, se déployant comme un immense collage où viennent s’entremêler les langues et les alphabets qui fondent son identité complexe. Né en 1959 en Azerbaïdjan, l’artiste a grandi au croisement des cultures azérie, perse et soviétique. Aujourd’hui établi à Paris après une succession d’exils qui l’ont amené à explorer le Saint Pétersbourg underground des années 1980, la scène artistique de San Francisco et de New York au début des années 1990 et le Royaume-Uni des années 2000, il n’en garde pas moins le sentiment d’être à jamais un étranger.

Décortiquant le langage dans son aspect le plus concret - la lettre, la syllabe - Badalov réinvente une langue qui est autant un refuge qu’un terrain de lutte. Comme en témoigne le titre de l’exposition, il procède le plus souvent par libre association phonétique dans une démarche qui rappelle certaines stratégies dadaïstes. Jadis essentiels dans l’articulation conceptuelle de dada, l’anarchisme de Mikhaïl Bakounine et le nihilisme de Friedrich Nietzsche demeurent des références importantes pour Badalov. Ancrée dans l’expérience de l’oppression, du rejet et la marginalité, son œuvre tente néanmoins de reconstruire une utopie horizontale dans laquelle chacun.e est invité.e à se libérer des systèmes de domination.

Événements à venir