René Auberjonois – Louis Soutter. Les candeurs premières

Où ?
Musée cantonal des Beaux-Arts
Quand
Du 14.10.2022 au 08.01.2023
L’exposition rapproche deux artistes phares de la collection du MCBA et s’interroge sur leur quête commune d’un retour aux sources de l’art.
Informations pratiques

Adresse

Musée cantonal des Beaux-Arts
PLATEFORME 10
Place de la Gare 16
1003 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Du 14.10.2022 au 08.01.2023
Ouvert
Fermé
Lundi
Fermé
Mardi
10:00 - 18:00
Mercredi
10:00 - 18:00
Jeudi
10:00 - 20:00
Vendredi
10:00 - 18:00
Samedi
10:00 - 18:00
Dimanche
10:00 - 18:00

Entrée libre
Fermé les 25 décembre et 1er janvier

Accès
Gare CFF de Lausanne : 3 minutes à pied
Bus 3, 21 et 85 : arrêt «Lausanne-Gare»
Métro M2 : arrêt «Lausanne-Gare»

En savoir plus
Nés tous deux il y a 150 ans, l’un à Morges, l’autre à Lausanne, Louis Soutter et René Auberjonois sont deux virtuoses du dessin. Soutter c’est l’abandon des conventions, la nervosité sismographique, la fougue expressive; Auberjonois c’est le combat avec la norme académique, la retenue du geste, le trait longuement médité. D’un côté la maculature jusqu’à saturation de la feuille, de l’autre la trace légère, presque invisible sur le papier.

Si les artistes sont prompts à dénicher les œuvres qui s’harmonisent avec leur sensibilité et à entrer en communion avec elles, la reconnaissance précoce du génie de Soutter par Auberjonois ne manque pas d’étonner tant leurs esthétiques semblent aux antipodes. L’exposition puise dans les riches fonds du MCBA pour s’interroger sur le soutien indéfectible qu’Auberjonois, célébré dans son temps, apporta à Soutter, isolé du monde et reclus dans sa solitude. Elle confronte le destin des deux hommes, leur découvre des points communs et rapproche leurs œuvres dans l’hypothèse d’une quête partagée : celle d’un retour aux sources de l’art, du côté des candeurs premières.

Commissaire de l’exposition : Catherine Lepdor, conservatrice en chef.
Événements à venir
Coronavirus: situation à Lausanne