Musée cantonal de géologie

Où ?
Musée cantonal d'archéologie et d'histoire
Horaires
Du mardi au Dimanche
10:00 - 17:00
Tarif
Gratuit
Véritable livre d’histoire, le Musée cantonal de géologie regorge de trésors, témoins d’un passé souvent mystérieux pour le grand public. Aménagées dans le Palais de Rumine de Lausanne, les expositions permanentes du musée présentent gratuitement des fossiles, des cristaux, ainsi que la formation des Alpes.
Informations pratiques

Adresse

Musée cantonal d'archéologie et d'histoire
Palais de Rumine
Place de la Riponne 6
1005 Lausanne

Comment s'y rendre

Horaires

Ouvert
Fermé
Lundi
Fermé
Mardi
10:00 - 17:00
Mercredi
10:00 - 17:00
Jeudi
10:00 - 17:00
Vendredi
10:00 - 17:00
Samedi
10:00 - 17:00
Dimanche
10:00 - 17:00

Expositions permanentes

Gratuit

Expositions temporaires: Plein tarif

8 chf

Expositions temporaires: Tarif réduit

5 chf

Expositions temporaires: Jusqu’à 25 ans

Gratuit

Fermé le lundi
Jours fériés: ouverture 10h-17h
Entrée libre le premier samedi du mois
Fermé les 25 décembre, 1er et 2 janvier

Bus 1, 2: arrêt «Rue Neuve»
Bus 7, 8: arrêt «Riponne-Maurice Béjart»
Bus 16: arrêt «Pierre Viret»
Métro M2: arrêt «Riponne-Maurice Béjart»
En voiture: Parking de la Riponne

En savoir plus
Logé dans l’écrin florentin du Palais de Rumine, le Musée de géologie incite à la rêverie avec des trésors, parmi lesquels ce squelette de mammouth âgé de 16'000 ans, l’un des plus complets jamais retrouvés en Europe; ou cette énorme molaire découverte en 1897, qui s’avère être celle d’un hippopotame préhistorique qui vivait en Sicile il y a 1,8 million d’années.

C’est ici aussi que les passionnés de minéralogie découvrent la formidable collection de mille minéraux du tsar Alexandre Ier, rapportée en Suisse par son précepteur, Frédéric-César de La Harpe. Mais l’attraction reste The Welcome Nugget, la plus grosse pépite d’or jamais répertoriée, avec ses 57,3 kilos. A vrai dire, il s’agit de son unique copie, car l’original australien a été fondu à Londres en 1859 déjà…
Lieux à proximité
Coronavirus: situation à Lausanne