Coronavirus: situation à Lausanne

Plus d'info

La ville moderne

En 1850, l'espace bâti n'excède pratiquement pas les limites de l'enceinte médiévale
Le fort accroissement de la population est absorbé en surélevant les immeubles et en densifiant leur cloisonnement. De même, le trafic est assuré par l'étroite voirie ancienne, qui traverse les rivières au plus court, par des ponts en fond de vallée.

Dès 1850 la ville va exploser. De grands travaux de génie civil modifiant profondément son aspect, avec la construction du Grand-Pont en 1844, prélude à la création d'une ceinture routière à plus faible pente. L'arrivée du chemin de fer en 1856 va aussi nécessiter l'aménagement d'axes de liaison plus commodes. Un funiculaire reliera le centre à la gare et au lac, principales voies d'acheminement et suscitera la création d'un nouveau quartier industriel et commercial, conquis en comblant le cours du Flon.

Le nombre d'habitants passe de 15'000 en 1850 à 65'000 en 1910, pour atteindre 120'000 en 1999. La vieille ville, saturée, ne suffit plus à les héberger; dès 1870, on bâtira hors les murs, le plus souvent de manière anarchique en l'absence d'un cadre légal jusqu'en 1905. Les nouveaux quartiers, comme Georgette, issu pourtant d'une opération planifiée, ou sous-gare, présentent une permanente hésitation entre le front contigu de caractère urbain et le tissu discontinu des villas locatives. De nouveaux programmes architecturaux apparaissent, comme les écoles, les lieux de culte et de distraction, ou encore les hôtels, qui accueillent les touristes en nombre croissant. En parallèle, le centre-ville, considéré comme insalubre, fera l'objet de démolitions massives.

Cette expansion se poursuivra pendant tout le XXe siècle, avec un bonheur très inégal.
#Architecture
Le Palais de Rumine accueille les musées cantonaux de géologie, de zoologie, d’archéologie et d’histoire, le Musée monétaire cantonal ainsi que la Bibliothèque cantonale et universitaire.

Voir le lieu

La tour Bel-Air a été construite en 1932 par Alphonse Laverrière sur le modèle américain (avec une ossature métallique recouverte de pierre). Avec ses 55 mètres de hauteur, ce «gratte-ciel» était l’un des premiers de Suisse.

Voir le lieu

Le Flon c’est le cœur de Lausanne qui bat au rythme d’un espace de vie moderne et novateur. C’est la réussite architecturale de la ville: ce quartier d’anciens entrepôts, qui débute à la place de l’Europe, a été réhabilité en zone de vie avec une multitude de restaurants, bars, clubs, boutiques, cinémas, bowling et espaces d’exposition. En hiver, on peut profiter de la patinoire, et en été de la plage de sable.

Voir le lieu

Rénové en 2012, l’Opéra de Lausanne arbore une façade aussi brillante que les virtuoses qui se produisent sur sa scène. L’art lyrique est bien sûr à l’honneur, avec une place pour les concerts, la danse et les productions pour enfants. Jeune public auquel l’institution lausannoise porte un soin particulier.

Voir le lieu

Ce quartier résulte de la nouvelle liaison entre gare et Grand-Pont.

Voir le lieu

Lausanne a accueilli en 1964, l'Exposition Nationale avec de nombreux pavillons d'une architecture innovatrice, mais qui ont disparu avec le temps.

Voir le lieu