L’histoire méconnue des galeries lausannoises

Manon, Madame patrimoine
Manon Madame patrimoine
Avril 28, 2022

On trouve à Lausanne des galeries à l’architecture remarquable, mais dont l’histoire n’est pas très connue. Croyez-moi, vous ne repasserez plus jamais dans ces endroits sans lever les yeux pour admirer leur décor.

Les galeries Saint-François

Je ne manque pas une occasion de traverser les galeries Saint-François, et pour cause : les détails en marbre vert ou en laiton, les corniches moulurées, les stucs de la voûte, mais surtout une verrière spectaculaire au-dessus de ma tête, qui a la particularité de se terminer par des courbes aux extrémités, véritable prouesse technique ! Construites entre 1907 et 1909 par les architectes Georges Epitaux et Joseph Austermayer, elles sont riches en contrastes. Côté rue de Bourg, une façade plus traditionnelle, de style néobaroque, qui se fond dans son environnement. Côté Saint-François, l’architecture est infiniment plus moderne et audacieuse, de type Art Nouveau, avec son balcon aux lignes sinueuses, l’association du métal et de la pierre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lausanne Tourist Board (@thelausanner)

La galerie Benjamin-Constant

Si je sors du Café Saint-Pierre, je fais un tour à la galerie Benjamin-Constant. Son entrée est plutôt discrète, signalée par une inscription en lettres dorées à la rue Saint-Pierre 4.

Manon Samuel Manon Samuel

En descendant l’escalier, on est éclairé par un imposant puits de lumière circulaire avec briques de verre. Le décor est sobre mais très soigné : marbre vert et marbre blanc, éléments de serrurerie harmonisés à l’ensemble du décor. Les architectes Marcel Mayor et Robert Baehler, qui ont construit cet ensemble entre 1950 et 1952, ont même poussé l’attention du détail jusqu’aux grilles d’aération de l’escalier nord, qui reprennent le même langage ! Cette galerie s’inscrit dans un vaste projet de son époque, visant à redynamiser le commerce dans ce quartier.

Manon Samuel Manon Samuel

La galerie du Grand-Pont

De nombreux Lausannois ignorent son existence ! La galerie du Grand-Pont est construite entre 1953 et 1955 par une figure de proue du mouvement moderne en Suisse, l’architecte Henri-Robert Von der Mühll. A la rue du Grand-Saint-Jean, un élégant escalier interrompt la linéarité de la façade. En l’empruntant, on pénètre au cœur du bâtiment commercial, et on arrive en haut au niveau de la rue du Grand-Pont. Je n’oublie pas de pousser la porte située sur la gauche, pour avoir l’occasion de revoir cette cage d’escalier extrêmement graphique, abritée derrière une paroi de briques de verre qui débouche en bas sur la place Centrale. L’architecture du bâtiment à proprement parler renvoie au classicisme structurel, dans la lignée des travaux d’Auguste Perret, avec ses façades en béton armée rectilignes. Ceux qui ne connaissent pas cet endroit seront surpris !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lausanne Tourist Board (@thelausanner)

Les galeries du Commerce

Derrière la Poste de Saint-François se cachent les galeries du Commerce. Construites entre 1908 et 1909 par Paul Rosset, Otto Schmid, René Froidevaux et Jacques Lonchamp, elles ont été transformées dans les années 1980 en vue d’y accueillir le conservatoire. De nombreux éléments d’origine ont été toutefois conservés, à commencer par le très théâtral escalier central avec ses garde-corps de ferronnerie.

Manon Samuel Manon Samuel
Manon Samuel Manon Samuel

Autres points remarquables : le vitrail de la coupole réalisé par l’atelier Pierre Chiara sur un dessin d’Ernest Correvon, et les panneaux muraux de l’artiste Pietro Sarto.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dominik Gehl (@dominikgehl)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dominik Gehl (@dominikgehl)

Pour en savoir plus, je vous conseille le guide Architecture de poche : Lausanne : Banques bureaux et Commerces édité par la SHAS en 2021.

Lieux mentionnés dans l’article
Découvrez les Lausanners
Coronavirus: situation à Lausanne