Quand Lausanne passe en mode insolite

The Lausanner
The Lausanner
Janvier 22, 2021

Découvrir une ville, c’est aussi sortir de ses sentiers battus. En dehors des grands monuments et des balades incontournables, il y a aussi quelques lieux insolites à découvrir absolument pour une visite hors du commun.

1. Retrouver la fameuse pince incrustée dans un pavé de la Riponne

C’est un mystère qui date de 1973, lorsque la place a été recouverte. Un des 142’430 pavés (si, si vous pouvez compter) de la place est différent des autres. Il laisse apparaître une pince, prisonnière du béton. L’outil appartenait-il à un ouvrier maladroit ? Ou à quelqu’un qui devait faire disparaître l’arme d’un crime ? Peut-être même qu’une boîte à outils entière est enfouie sous la place ? Difficile à dire…La pince de la Riponne reste un mystère qui passionne encore aujourd’hui, puisqu’un livre est sorti en 2016 à ce sujet. Pour mener l’enquête et examiner les preuves, il faudra chercher près des bancs publics. Un indice : lorsque vous regardez le Palais de Rumine, marchez vers la gauche, près des grands bacs à fleurs. Bonne chance !

(c) LT/Daniela Caminotto la pince insolite de la riponne (c) LT/Daniela Caminotto la pince insolite de la riponne

2. Caresser les cochons laineux de Sauvabelin

Amis des bêtes bonjour ! Rendez-vous au lac de Sauvabelin  pour admirer des espèces suisses menacées. Au milieu des chèvres bottées, des vaches grises rhétiques, des poules appenzelloises huppées, des moutons miroirs et des moutons Roux du Valais, les porcs laineux sont certainement les plus insolites. Les enfants vont adorer !

Porc laineux / Photo: ProSpecieRara https://www.prospecierara.ch/ Porc laineux / Photo: ProSpecieRara https://www.prospecierara.ch/

3. Annoncer les heures avec le Guet de la Cathédrale

Vous avez peut-être visité la Cathédrale de Lausanne pendant la journée. Mais y êtes-vous allé de nuit ? Entre 22h et 2h du matin, Renato Häusler crie les heures aux habitants, depuis la Tour du Beffroi. En tant que Guet de la Cathédrale de Lausanne, son rôle n’est plus de surveiller la ville, mais bien de perpétuer une tradition vieille de plus de 600 ans. Ça vaut le coup de veiller un peu. En plus, depuis la tour, la vue sur Lausanne endormie est à couper le souffle.

Le fameux guet de la Cathédrale de Lausanne ©LT/ Laurent KACZOR Le fameux guet de la Cathédrale de Lausanne ©LT/ Laurent KACZOR

4. Apercevoir les rivières souterraines de Lausanne

En se baladant en ville, on ne se douterait pas que – sous nos pieds – coulent deux rivières. La Louve et le Flon, qui ont donné leurs noms à une place et à un quartier de Lausanne, ont été enterrés il y a plus de 100 ans. Mais ces cours d’eau ne sont pas totalement invisibles. Pour apercevoir la Louve, il faudra descendre dans le parking de la Riponne (un lieu inattendu n’est-ce pas ?). Au 3ème niveau, un hublot permet d’admirer la galerie où s’écoule la rivière, avant qu’elle ne se jette dans le Flon, un peu plus bas.

5. Se retrouver en pleine nature, à quelques mètres du centre

Si l’envie vous vient de vous retrouver en pleine nature, alors on vous donne rendez-vous au pont du diable. C’est l’une des étapes du chemin de la Vuachère, balade qui longe cette rivière sur 8 kilomètres. A peine 100 mètres après avoir quitté le quartier résidentiel de Montolivet, vous aurez l’impression de vous retrouver en pleine forêt, loin de la ville. Là, le bruit du courant et la sérénité du lieu vous feront oublier l’agitation urbaine.

La Vuachère ©LT/www.diapo.ch La Vuachère ©LT/www.diapo.ch

6. Se balader dans les vignes en pleine ville

Un petit coin de Lavaux camouflé en plein cœur de Lausanne ? Et non, vous ne rêvez pas : la colline du Languedoc cache bel et bien une vigne urbaine de 600 pieds environ. Située au sud-ouest de la ville, le chemin du Languedoc vous emmène dans ce petit coin de paradis urbain. Empruntez le sentier, profitez du calme, admirez la vue sur le lac et les Alpes et partez à la découverte de ce lieu insolite : les seules vignes urbaines de Lausanne.

©Florian Barraud ©Florian Barraud

7. Découvrir les fresques du passage Saint-François

On sait ce que vous vous dites : se rendre dans un sous-voie pour découvrir une ville, ce n’est pas commun. Et pourtant, c’est possible, grâce à la talentueuse Dora Formica ! Cette talentueuse dessinatrice lausannoise a habillé le passage Saint-François d’une fresque représentant la ville, illustrée par des anecdotes qui vous permettront d’en savoir plus sur le quartier Bourg-Saint-François. Une façon définitivement insolite de découvrir Lausanne !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @doraformica

Dora Formica Dora Formica
#Culture#Nature#Patrimoine
Lieux mentionnés dans l’article
Découvrez les Lausanners
Coronavirus: situation à Lausanne